Espace clients

background

Viva Tech 2017, c’est déjà fini !

le 19/06/2017 Technologie

Et voilà, l’édition 2017 de Viva Tech, qui s’est tenu jeudi, vendredi et samedi dernier s’est achevée dans la chaleur et la bonne humeur. Mais ces trois jours intenses furent riches en émotion, denses vu le nombre de start-up présentes, de personnes qui s’étaient déplacées pour l’événement, de conférences proposées, d’activités, de pitch etc…  
 

Les stands et activités proposées immanquables

Au vu de la queue sur certains stands, les animations proposées étaient incontournables. C’est le cas notamment du stand TF1 avec une animation en réalité virtuelle qui reprend des épreuves du jeu phare de la chaîne, à savoir Koh Lanta. Ainsi, en totale immersion, le joueur doit se déplacer d’un poteau à un autre, à « 15 mètres » de hauteur. Evidemment tout cela est factice mais l’impression est réelle et il n’est pas rare de voir des candidats déstabilisés comme s’ils allaient réellement tomber ! La réalité virtuelle ayant le vent en poupe, de très nombreux stands proposaient également leur essai comme Roller Coaster, qui reprenait l’attraction de Disney Land.
Au rang des nouveautés qui pourraient révolutionner les années à venir, on retrouve l’imprimante 3D pour le béton, présente sur le stand de Bouygues Construction qui à termes, pourra peut-être imprimer des maisons ! En tout cas les pièces issues du salon ont des tailles parfois impressionnantes !
Fight Code, dont la charte graphique et le nom est plus qu’inspiré du film Fight Club était dans la salle 4 et permettait à des codeurs de s’affronter dans des défis sur le langage informatique de leur choix (préinscription avant pour être en face avec une personne ayant choisi le même que vous), le tout sur un ring de boxe s’il vous plait, et encouragé par un public très nombreux et très enthousiaste !

Les découvertes coups de cœur

En taille réelle le Seabubbles, très prisés des visiteurs, qui a suscité leur curiosité, était installé dès l’entrée du Salon et donnait tout simplement envie de le tester en conditions réelles.
Installée non loin de l’imprimante 3D de Bouygues, la maquette de Solar Impulse 2 nous donne de nouvelles perspectives sur l’avenir des transports aériens.
Et aussi de très nombreuses jeunes start-up, hyper motivées qui nous ont présenté leur concept dans la joie et la bonne humeur toujours, et ce malgré la fatigue et la chaleur harassante qui régnait dans ce salon.

Certains se posent déjà la question de savoir si Viva Tech pourrait devenir le CES français à l’avenir. A suivre sur les prochaines éditions.
Si vous aussi vous y êtes allés, n’hésitez pas à partager avec nous vos impressions, ce qui vous a plu, vous a enthousiasmé ou interrogé ?